11 janvier 2017

Les méfaits du lait

Lait

Et si le Lait était un poison lent ? Je veux à travers cet article vous expliquer quels sont les méfaits du lait sur notre corps. Je ne veux en aucun cas dramatiser, mais juste vous faire prendre conscience que nous n’avons pas besoin du lait pour vivre et que nos os ne vont pas se fracturer si l’on stoppe notre consommation.

Lait

Que contient le lait ?

Selon les organismes de la santé française et européenne , le lait est bon pour la santé, voire indispensable pour la santé de nos os! Ce que l’on nous dit moins c’est que certains responsables de ses organismes  viennent directement de grand groupe agroalimentaire tel que Nestlé, Danone, etc. et qui ont pour but de nous faire consommer des produits laitiers.

Alors on lit facilement que le lait est plein de bonnes choses :

  • Glucides , Lipides, Protéines
  • Sels minéraux comme le phosphore, mais la star incontestée est le Calcium.
  • des vitamines …

Mais on y trouve aussi :

  • de l’insuline bovine
  • l’hormone IGF-1
  • Lactose
  • Casomorphines
  • sans oublier les produits pharmaceutiques tels que les antibiotiques et autres anti-inflammatoires que l’on donne aux bovins dans l’élevage de masse.

Quels sont les méfaits du lait ?

 

problemes intestinaux

 

Je vais vous énumérer les effets négatifs que le lait peut provoquer :

  • Diabète de Type 1
  • aide au développement des cellules cancéreuses
  • Diarrhée, douleurs intestinales
  • Surpoids
  • Allergie …

Listés comme ça, ça peut faire peur, mais je m’explique :

Prenons les casomorphines, voici la traduction selon Wikipédia :

Les casomorphines sont des peptides provenant de la dégradation de la caséine du lait par des protéases. Tout comme la β-endorphine ou encore l’enképhaline, elles présentent des propriétés antinociceptives du fait d’une forte ressemblance de leur partie N-terminal avec celle de la morphine.

Qu’est ce que cela veut dire? C’est simple , c’est un antidouleur! Alors vous allez me dire :

” Oui, mais ce n’est pas si mal un antidouleur quand on a mal !”

Oui, mais quand on n’a pas mal? Il ne faut pas oublier que la douleur est un signal qui sert à prévenir que quelque chose ne va pas. Donc imaginez que vous avez une légère inflammation, mais qu’à cause de votre consommation de lait vous ne la ressentez pas, que va-t-il se passer à votre avis ? Vous ressentirez la douleur une fois l’inflammation aggravée! De plus, les casomorphines peuvent perturber le fonctionnement de votre cerveau, car proche de la morphine!

Passons à l’insuline bovine, cette hormone n’est normalement pas assimilée par notre système digestif à condition que celui-ci fasse correctement son travail. Mais savez-vous qu’une alimentation à base de gluten ( inclus dans les céréales) fragilise notre système digestif et peut rendre celui-ci perméable pouvant laisser passer l’insuline bovine dans notre corps. Par conséquent, notre corps va la considérer comme un élément dangereux et nos anticorps vont l’attaquer pour s’en débarrasser. Le Problème? c’est que l’insuline des bovins et la nôtre se ressemblent beaucoup, du coup pour les personnes prédisposées au diabète de type 1, il y a a un risque que les anticorps attaquent l’insuline humaine et le pancréas déclenchant le diabète.

Pour l’hormone IGF-1, elle sert à la croissance des cellules entre autres! En cas de blessure, c’est elle qui sert à la cicatrisation des cellules. Vous allez me dire : “ C’est pas mal, si on est blessé on a qu’à boire du lait ça aidera! “ Oui surement, mais c’est en cas de cellule cancéreuse que c’est grave! Notre corps baisse sa sécrétion de cette hormone si on n’en a pas besoin. Mais la consommation de lait va maintenir un haut-niveau de IGF-1 qui va aider le développement des cellules cancéreuses. Donc plus on boit de lait, plus on accélère son cancer. En réalité, c’est un peu plus complexe que ça, mais dans les grandes lignes on peut le résumer tel quel.

Et le Lactose ?

Pour le lactose , c’est simple: c’est du sucre ! Et vous commencez à savoir ce que je pense du sucre! Car en plus de faire des pics d’insuline, le lactose se digère mal et provoque tout type de soucis de transit… je vous passe les détails.

À ceci je rajoute, l’énergie consommée à digérer le lait !

Pourtant le calcium, c’est bon pour la santé!!

 

Calcium

 

L’organisme de santé française préconise entre 900 mg et 1300 mg / jour selon la tranche d’âge que l’on fait partie or selon l’OMS (l’Organisation mondiale de la santé) seulement 520 mg suffirait. Ce qui fait une grosse différence! Alors oui, le calcium est important pour nos os, mais nous n’avons pas besoin de boire du lait pour satisfaire nos besoins. D’abord parce que 80% du calcium du lait part directement aux toilettes, puis parce qu’il n’y a pas du calcium que dans le lait : Chou, Haricots, Saumon, Laitue, Amandes … et ces aliments se digèrent beaucoup, beaucoup, beaucoup plus facilement!

Le calcium est bon pour la santé, mais c’est comme tout : plus on en abuse moins c’est bon! Vous savez qu’un abus de calcium faisait chuter notre niveau de magnésium ce qui par conséquent augmente les tensions dans notre corps, stress, irritabilité …

Conclusion :

J’ai fortement diminué ma consommation de produits laitiers, depuis je suis hyper soulagé au niveau des intestins. Au départ, je pensais que j’ai un problème, que j’étais fragile, mais en fait, pas du tout. J’ai également moins d’acné (d’adulte) sur le dos. Bref je me sens beaucoup mieux. Le plus dur c’est pour le fromage ! Mais c’est comme tout , il suffit de ne pas en abuser pour pouvoir en profiter.

Je voulais vous remercier pour tous les soutiens que j’ai eus durant mon challenge, ça m’a énormément aidé durant les petits moments de faiblesse.

Comme d’habitude si cet article vous a plu, je vous demanderais de bien vouloir le partager.

À bientôt sur Papaleo.fr

    Michael REMBRY

    Click Here to Leave a Comment Below

    Leave a Reply: