Et vous, Etes-vous un « PAPA-POUBELLE »?

 

C’est en discutant avec un ami, qui d’ailleurs ressemble à Gus Fring dans Breaking Bad, qu’il m’a remonté cette idée d’article, car il connait quelqu’un qu’il surnomme :” Papa-Poubelle”.

Qu’est-ce qu’un Papa-Poubelle?

 

SONY DSC

                                                                                                                photo de Frédéric BISSON

 

C’est un père de famille qui, à chaque fin de repas, finit les assiettes de toute la famille!! J’ai été un Papa-Poubelle pendant de longues années et à l’époque toutes les excuses étaient bonnes pour continuer à l’être :

  • “Pas de gaspillage!”
  • Pas de reste!”
  • C’est dommage de laisser çà c’est tellement bon!” etc. … etc. …

La liste peut être très longue. Des moments même, je souhaitais que mes filles ne finissent pas leurs assiettes.

Et maintenant?

 

reflexion

                                                                                                                     photo de Michel HERVE

 

Avec cette année de recul, je n’ai plus cette sensation de devoir finir les assiettes de ma femme et de mes enfants. D’une parce que je suis convaincu que d’arrêter de manger bien avant la saturation est très bon pour mon système digestif. De deux, parce que ce qu’il y a dans les assiettes de ma famille n’est plus si appétissant à mes yeux ( oui, je n’ai pas encore converti ma famille au rémige “Paléo”, ça pourrait être un bon chalenge, qu’en pensez-vous?) Mais surtout, car je ne cherche plus à combler un vide en moi.

De quoi tu parles?

 

interrogation

                                                                                                                    photo de Marco Bellucci

 

En effet, je n’étais pas malheureux :

  • Mes filles et ma femme sont en bonne santé
  • Mes filles ont de bons résultats à l’école
  • Nous avons un toit sur la tête, un travail … des dettes… Triste

Mais il me manquait quelque chose. Avec cette année derrière moi, je sais que c’était un projet perso, un projet qui me parle et qui me booste. Le fait de me lancer dans ce “projet de vie” et de m’interroger sur les bonnes choses à faire pour perdre du poids, les tester, les expérimenter… voir les progrès, mais aussi les échecs m’a permis d’être plus concentré et plus focalisé.

Du coup, mon esprit ne divaguait plus dans l’espoir d’une gratitude immédiate que la nourriture pouvait m’apporter. Et je ne ressens plus ce besoin de toujours manger plus!

Comment faire pour arrêter ?

 

Action                                                                                                                          photo de Ged Carroll

C’est très simple, c’est magique!!!

Non, je déconne! Pour moi, je n’ai pas de réponse miracle, mais je peux vous dire comment j’ai fait pour trouver mon “projet de vie” :

  1. La prise de conscience : J’ai eu un ras-le-bol d’être toujours fatigué, avec l’envie de ne rien faire, du coup remise en question et conclusion : “Je suis gros et gras parce que je mange mal et beaucoup et je ne fais plus de sport”
  2. La prise de décision : Ok, mais qu’est ce que je fais maintenant? Premièrement, je pèse le pour et le contre du fait de vouloir maigrir et retrouver la forme: le pour a gagné.
  3. Mise en place de l’objectif : je vous invite à lire mon article là-dessus, en cliquant ici .
  4. Le passage à l’acte : c’est le plus important. Pour vous forcer à le faire, je vous invite à dire à tout votre entourage votre objectif, ça vous mettra la pression et vous verrez quand vous n’aurez plus l’envie de finir les assiettes de tout le monde (juste par principe!!). De plus, sachez qu’il n’y a qu’un seul bon moment pour commencer et c’est maintenant!

Conclusion

 

Le but de cet article n’est pas de parler que du Papa-Poubelle, je voulais mettre le doigt sur le “pourquoi j’ai fait des actions à l’encontre de ma santé?” Si vous arrivez à trouver pourquoi vous finissez toutes les assiettes, pourquoi vous avez des pulsions à grignoter, pourquoi vous vous levez la nuit pour manger… vous avez 50 % du chemin pour retrouver la forme.

J’espère que cet article vous a plu, si c’est le cas ou si vous pensez qu’il peut intéresser quelqu’un, n’hésitez pas à le partager. Si vous avez des questions ou si vous vous sentez concerné par le Papa-Poubelle, laissez-moi un commentaire SVP!!

A bientôt sur Papaleo.fr

    Michael REMBRY

    Click Here to Leave a Comment Below

    Marie Marquilly - 1 novembre 2016 Reply

    Bravo, félicitations ! Ta démarche est très motivante. Merci

      Michael REMBRY - 1 novembre 2016 Reply

      Merci Marie, merci d’avoir pris le temps de lire cet article.
      J’espère qu’il te sera utile! A bientôt sur Papaleo.fr

    Leave a Reply: