28 janvier 2017

Comment stopper ses envies de sucre !

STOP

 

Salut les Papas et Salut les Mamans ! j’assimile souvent le sucre à une drogue car il est vraiment difficile de s’en sevrer. Arrêter le sucre, c’est se confronter à de fortes pulsions où notre cerveau se bloque et nous fait complètement perdre les pédales!

J’ai traversé cette épreuve, et pendant plusieurs jours, j’étais de mauvaise humeur, et impossible de me concentrer sur quoi que ce soit.  C’est pourquoi je vous propose quelques astuces pour résister:

Repérer à quel moment on a envie de sucre

 

Jumelle

 

Généralement, ça se traduit par une envie de grignoter, nous n’avons pas spécialement faim mais une envie subite d’ouvrir et de vider les placards. Le but est de noter à quels moments de la journée ces envies nous prennent. Cela va nous permettre de mettre en place un plan d’action pour nous tromper nous même et nous focaliser sur d’autres points que sur nos envies de grignoter.

Pourquoi on a ses envies ?

 

Point d'interrogation

 

Lorsque qu’on mange du sucre, le premier effet “kisscool” c’est qu’on a un coup de peps rapidement et notre cerveau sécrète de la dopamine, ce qui provoque un effet de plaisir. le deuxième effet, c’est que notre corps élimine le sucre grâce à l’insuline, ce qui provoque un coup de pompe et une envie de recharger les batteries. Et c’est là qu’on grignote! Je vous invite à lire l’article suivant qui rentre plus dans le détails des “pics d’insuline” en cliquant ici.

Epurer son environnement

 

Ciel et fleur

C’est là que le plan commence:

Avec le régime paléo, on ne compte pas les calories ou les portions. On retire simplement ce qui est mauvais pour nous. Du coup, si nous avons une envie de grignoter, nous pouvons mais que de bonnes choses. Commençons par nous créer un garde manger à nous avec ce que nous aimons. Pour ma part, c’est les amandes, les sardines et les œufs. Comme ça nous nous offrons un choix, une compensation.

Evitons, une fois que nous avons repéré à les moments critiques, d’attiser nos envies si l’on est pas proche de notre garde manger. Soit en prenant d’avance un encas avec nous, soit, par exemple, en évitant de passer devant une boulangerie à ce moment là!

Mettons les chances de notre coté et comptons sur nous même, parce que franchement, on est pas aidé!

Poser vous avant de craquer et réfléchissez !

 

penseur

Si par malheur, nous nous retrouvons seul face à un paquet de bonbons, laissé par hasard, pile au moment où on a faim.Voilà ce que nous allons faire :

1- Mettons nous un blocage psychologique, visualisons la scène et la réaction à avoir : résister, dire non. Cela permettra, comme une habitude, à réfléchir avant d’agir!

2- Devant la situation : prenons 20 secondes et respirons profondément

3 – Posons nous cette question : Est-ce que je m’apprête à faire est bon pour moi ou pour les objectifs que je me suis fixé (de préférence devant témoins!) ?

Boire de l’eau

 

eau

N’hésitons par à boire de l’eau, c’est bon pour nous et ça rempli le ventre! Buvons de l’eau fraiche, ça remet les idées en place. D’ailleurs je vous invite à boire un verre d’eau fraiche le matin tout de suite au réveil. Vous verrez l’effet que ça fait et je vous invite à me laisser un commentaire la-dessus!!!

Anticiper les problèmes !

 

calendrier

Planifions nos repas et nos encas pour la semaine. Prévoyons des encas pour nos pauses. Si on anticipe, cela sera plus facile d’éviter ces envies.

 

Si cet article vous a plu, je vous invite à le partager sur votre réseau social préféré. Vous êtes libre de télécharger mon bonus “ 9 conseils pour commencer à contrôler votre poids”

A bientôt sur papaleo.fr

    Michael REMBRY

    Click Here to Leave a Comment Below

    Leave a Reply: